Accueil  Calendrier  FAQ  Rechercher  Membres  Groupes  S'enregistrer  Connexion  

Partagez | 
 

 rolling in the deep (rosalix)

Aller en bas 
AuteurMessage

Invité
Invité

MessageSujet: rolling in the deep (rosalix)   Sam 23 Juin - 16:29


rolling in the deep
Ça avait été une journée comme les autres après une semaine comme les autres, rythmée par les retrouvailles et les nouveaux cours, rythmée par les mises en garde des professeurs contre les ASPICs à venir à la fin de l'année. Elle avait retrouvé avec un plaisir immense les hauteurs du stade de quidditch et les tartes à la mélasse préparées par les elfes de maison, ainsi que son vieux lit à baldaquin et les sofas défoncés de la salle commune. Elle avait accueilli à bras ouverts les nouvelles recrues jaunes, avait jaugé d'un regard bienveillant les anciens afin de pré-évaluer qui pourrait potentiellement faire partie de l'équipe l'année à venir - et ils étaient plutôt pas mal. Hélas, qui disait retour à Poudlard disait également retrouvailles avec les côtés moins agréables de la vie au château... dont l'insupportable préfet Serpentard. S'ils ne s'étaient pas encore croisés de la semaine, Rosalind savait pertinemment que ça ne durerait pas : entre leurs salles communes qui se trouvaient non loin l'une de l'autre et le fait que Rosier avait le chic pour toujours se retrouver là où elle ne voulait pas qu'il soit, la paix serait bientôt un bien lointain souvenir.

Rosa revenait seule de la grande salle après le dîner quand elle croisa finalement sa némésis (auto-proclamée) : elle descendait les marches qui menaient aux sous-sols quand elle reconnut la voix du préfet et ralentit le pas pour écouter ce qu'il racontait, méfiante comme chaque fois qu'elle l'entendait déverser son venin ; qui essayait-il d'embobiner cette fois-ci ? C'était à des premières années qu'il s'adressait, si elle en croyait ce qu'elle discernait difficilement de la conversation, des premières années qui semblaient ne pas trop savoir où ils étaient ni ce qu'ils devaient faire à cette heure de la soirée. Si elle devait être parfaitement honnête, elle avouerait certainement qu'elle n'avait rien entendu de la part du septième année qui aurait pu être pris comme une agression envers les petits mais... l'envie d'intervenir était bien trop forte pour qu'elle puisse se retenir. Et puis même s'il ne le disait pas, il ne devait pas en penser moins ; après tout, il n'accordait d'importance à personne d'autre que lui-même, c'était bien connu. Dévalant les quelques marches qui lui restait, elle rejoignit le groupe en quelques pas ; un coup d'oeil au blason des premières années lui apprit qu'ils appartenaient à Gryffondor et qu'ils n'avaient donc rien à faire dans cette partie du château en-dehors de leurs heures de cours. Les avait-il déjà menacés ? Tout était possible avec la vipère qu'il était. « Eh, Rosier, laisse les tranquilles, veux-tu, » lâcha-t-elle quand elle se trouva à leur niveau, s'intercalant entre les deux rouges et le vert. « Ils viennent d'arriver, laisse-leur le temps de s'y retrouver. » La jeune femme lança un clin d'oeil par-dessus son épaule aux deux petits. Même s'ils ne s'en rendaient pas encore compte, elle venait de les sortir d'une mauvaise passe ; ils pourraient toujours la remercier plus tard.
code by EXORDIUM. | imgs by tumblr


Revenir en haut Aller en bas

Invité
Invité

MessageSujet: Re: rolling in the deep (rosalix)   Dim 24 Juin - 17:04


rolling in the deep
Le regard traînant plaqué négligemment sur l’intruse, Felix fronça imperceptiblement les sourcils et retroussa ses lèvres en un rictus contrarié. Il croisa les bras, visiblement agacé.

Qu’est-ce que tu crois être en train de faire, Cadwallader ? s’indigna théâtralement Rosier, qui appuya pendant ce qui lui semblait une éternité sur ce nom qu’il exécrait et qui sonnait comme une insulte sur sa langue veloutée : tout en lui, depuis sa sonorité jusqu’à la pointe des cheveux de son porteur, le répugnait jusqu’au haut-le-cœur. Il rajouta d’un ton mielleux : je conçois tout à fait que tu aies pris l’habitude de jouer les coqs sur ton balai, mais ici, nous ne sommes pas dans tes vestiaires fétides : ne te confère pas un statut auquel tu ne peux pas prétendre, chevalier blanc. Et puis, entre nous, tout le monde sait que la vraie place des blaireaux, c’est dans un terrier boueux, et certainement pas dans les airs, ajouta-t-il avant de contourner la Poufsouffle pour siffler à l’attention des Gryffondor : quant à vous deux, je vous mets juste un avertissement pour cette fois. J’ai été un première année curieux, moi aussi. Mais attention : je vous reprends à explorer les cachots et je vous traîne par le col jusque chez McGonagall. C’est bien compris ? Maintenant filez !

Après avoir acquiescé, ils détalèrent sans demander leur reste. Rosier pinça les lèvres et fit claquer sa lourde cape d’un geste dramatique en se retournant vers l’intruse méphitique.

Je peux savoir à quoi tu joues, toi ? cracha Felix en se tenant aussi près de Cadwallader que lui permettaient les miasmes figuratifs émanant d’elle – c’est-à-dire quelques pas. Débouler devant moi pour saper mon autorité – mon autorité qui m’a été confiée par Dumbledore en personne ! Te crois-tu plus importante que moi, pour contester mes décisions ? Plus importante… A cette pensée, Felix partit d’un rire non feint, quoique jaune. Il renifla de dégoût. Je ne devrais même pas avoir à me justifier devant toi, misérable insecte volant… Mais pour ta gouverne, sache que ces deux-là savent déjà très bien s’y retrouver, puisqu’ils exploraient les cachots – les vrais cachots – pour trouver des squelettes d’élèves oubliés là-bas. A la pensée caressante qu’on pourrait y oublier Cadwallader pour quelques siècles, Rosier pouffa. Peut-être que la prochaine fois, tu attendras d’en savoir un peu plus avant de jouer les preux chevaliers ? reprit-il avec un large sourire parfaitement faux. Sinon, tu peux toujours t’interposer toi-même entre un Détraqueur et un Mangemort, parce que, je cite… Il faut leur laisser le temps de s’y retrouver. Felix retroussa les lèvres en un rictus mauvais.
code by EXORDIUM. | imgs by tumblr


Revenir en haut Aller en bas

Invité
Invité

MessageSujet: Re: rolling in the deep (rosalix)   Lun 3 Sep - 18:42


rolling in the deep
La capitaine ne pipa mot tandis que le préfet s'indignait de son intervention et renvoyait les petits ; seuls un simple sourire insolent au coin de ses lèvres et une flamme au fond de ses prunelles sombres témoignaient de ce qui traversait réellement son esprit à l'instant présent. Rosa leva les yeux au plafond devant son mouvement de cape. Drama queen. Elle le laissa déverser sa haine, laissa les insultes couler sur elle comme si elles n'étaient rien de plus qu'un peu de pluie et laissa ses lèvres s'étirer un peu plus à mesure qu'il crachait son venin. « C'est bon, t'as fini ? » finit-elle par lâcher. « Ou t'as encore besoin de te plaindre ? Je peux attendre hein, je voudrais pas te frustrer encore plus, tu finirais par exploser et même si j'en serais ravie, ce serait pas très beau à voir. Encore moins que maintenant, si c'est seulement possible. » Elle lâcha un ricanement devant l'image que son œil mental venait de créer : une flaque rougeâtre et des petits bouts de Rosier dispersés un peu partout. « Et je sais bien que c'est Dumbledore qui t'a confié ton "autorité", » elle haussa un sourcil dédaigneux, « mais je pense pas qu'il t'ait nommé préfet pour que tu traumatises les gamins. Me fais pas croire que tu les aurais laissé aller avec juste un avertissement si j'étais pas intervenue. » Le ton avait perdu de son ironie légère pour devenir froid et laisser transparaître la colère qui se réveillait en elle. « Je sais très bien comment tu fonctionnes, Rosier. »

Dire qu'elle aurait pu se retrouver dans la même maison que cet idiot prétentieux si le choixpeau avait décidé de l'envoyer chez les vipères... Elle n'aurait pas réussi à tenir six longues années sans se retenir de lui mettre le pain dans la figure qu'il méritait. Peut-être que ça aurait arrangé son visage difforme, d'ailleurs, si elle n'avait pas résisté à ses pulsions. Elle pourrait toujours essayer cette année, avant de ne plus en avoir l'occasion. L'ombre d'un sourire étira le coin de ses lèvres à cette idée réconfortante. Voilà quelque chose qu'elle avait hâte de tester, tiens. Puis elle remarqua un détail et son regard brilla d'une lueur mauvaise. « D'ailleurs, je vois que t'as pas été nommé préfet-en-chef... » Son sourire s'agrandit légèrement et elle haussa un sourcil moqueur. « Dumbledore te jugeait pas assez digne de confiance faut croire. Pas trop déçu d'être cantonné au même niveau que les autres préfets ? On peut en parler si tu veux, je suis sûre que je saurai te donner toutes les raisons de ta non-nomination ; on peut même commencer dès maintenant d'ailleurs, à moins que tu préfères aller pleurer dans les jupes de ta cousine. »
code by EXORDIUM. | imgs by tumblr


Revenir en haut Aller en bas

Contenu sponsorisé

MessageSujet: Re: rolling in the deep (rosalix)   

Revenir en haut Aller en bas
 
rolling in the deep (rosalix)
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Ladies & Gentlemen The Rolling Stones
» Slidin' Slim : old punk trying to play them real deep blues
» Weissenborn "deep body" (vendue)
» (Rock) rolling stones
» DEEP PURPLE- CHAMBERY- 7/12/2009

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Alarte Ascendare :: Poudlard et ses environs :: Poudlard :: Cachots et Sous-sols-
Sauter vers: